Le commerce à Paris entre centralités ordinaires et centralités métropolitaines

Résumé : Une analyse diachronique de la structure commerciale parisienne (2002-2011) montre que les centralités métropolitaines tendent à se spécialiser et à se diffuser spatialement, tandis que les centralités ordinaires sont caractérisées par une grande stabilité et par une diversification due au regain des commerces de proximité.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Marie-Flore Mattei, Denise Pumain. Données urbaines, 7, Economica/Anthropos, 2015, 2717868380
Liste complète des métadonnées


https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01387019
Contributeur : Antoine Fleury <>
Soumis le : samedi 12 novembre 2016 - 17:35:40
Dernière modification le : mercredi 16 novembre 2016 - 16:46:29
Document(s) archivé(s) le : jeudi 16 mars 2017 - 11:51:24

Fichier

Delage_Fleury_Lecomte_Données...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : halshs-01387019, version 1

Citation

Matthieu Delage, Antoine Fleury, Constance Lecomte. Le commerce à Paris entre centralités ordinaires et centralités métropolitaines. Marie-Flore Mattei, Denise Pumain. Données urbaines, 7, Economica/Anthropos, 2015, 2717868380. <halshs-01387019>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

110

Téléchargements du document

66