Les formes de travail scientifique en STAPS : entre disciplinarité et interdisciplinarité

Abstract : Les STAPS s’inscrivent dans un vaste mouvement à la fois scientifique et politique encourageant l’interdisciplinarité. Considérée comme productrice de connaissances originales ou davantage heuristiques pour traiter les questions sociales complexes, sa mise en place n’est pas sans poser de problèmes dans le travail scientifique ordinaire. Cette discipline, originellement pluridisciplinaire, est imprégnée par la question interdisciplinaire. À partir d’un corpus de textes variés et d’entretiens avec des enseignants-chercheurs, notre enquête vise à mieux comprendre les modalités de l’activité interdisciplinaire. Nous soulignons la tension entre deux injonctions propres au travail interdisciplinaire et parfois contradictoires : l’interdisciplinarité et l’exigence académique disciplinaire. Nous montrons que c’est au travers de six formes de travail que nous présenterons comme des chemins frayés, entendus comme des régimes d’action stabilisés, que se dessinent les modes de travail interdisciplinaire repérés dans le domaine des STAPS.
Type de document :
Article dans une revue
Movement & Sport Sciences - Science & Motricité, EDP sciences, 2016, 49, 〈10.1051/sm/2015031〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01396179
Contributeur : Cécile Collinet <>
Soumis le : lundi 14 novembre 2016 - 10:32:53
Dernière modification le : lundi 24 juillet 2017 - 14:08:57

Identifiants

Collections

Citation

Cécile Collinet, Terral Philippe, Trabal Patrick. Les formes de travail scientifique en STAPS : entre disciplinarité et interdisciplinarité. Movement & Sport Sciences - Science & Motricité, EDP sciences, 2016, 49, 〈10.1051/sm/2015031〉. 〈hal-01396179〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

68