Langues et voix dans "The cave" de Steve Reich

Résumé : Imaginez que s'imprime devant vous, sur cinq écrans disposés sur scène, un texte sacré. Imaginez que cette impression s'accompagne du bruit percussif, rythmé, obsédant de mains frappées. Imaginez enfin que ce texte donné à lire, avant d'être entendu, est tiré - mémoire sans fond - de la genèse et retrace un épisode de la vie d'Abraham. À travers cette histoire qui vient à nous et s'inscrit inexorablement (mécaniquement, impersonnellement) est désigné, à contre-courant, un lieu originel et mythique : La Grotte, « The Cave », là où furent enterrés Sara, la femme d'Abraham, Abraham et leurs descendants, mais également Adam et Eve. On dit aussi de ce lieu qu'il est le passage vers le jardin d'Eden. Ainsi débute The Cave, opéra de Steve Reich, donné à Vienne, en Hollande, à Berlin, Paris, Bruxelles et Londres en 1993, et redonné les 13 et 14 novembre 2007 à la Cité de la Musique (Paris). Le verbe, ici, trace, en geste inaugural, un espace sacré, avant même de découvrir le territoire affectif de la langue entendue. La langue : « en surface, rien, une jouissance patiente » ; « sous la surface, un tremblement... » La langue, dans The Cave, s'exerce sur deux niveaux : celui du plaisir musculaire/musical et celui de la désignation/nomination.
Mots-clés : Steve Reich voix
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01364896
Contributor : Admin Upem <>
Submitted on : Tuesday, September 13, 2016 - 9:42:51 AM
Last modification on : Wednesday, March 21, 2018 - 10:54:09 AM
Long-term archiving on : Wednesday, December 14, 2016 - 12:39:50 PM

File

The Cave DMCE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01364896, version 1

Citation

Geneviève Mathon. Langues et voix dans "The cave" de Steve Reich. La parole sur scène. Voix, texte, signifié, Nov 2007, Paris, France. pp.51-64. ⟨hal-01364896⟩

Share

Metrics

Record views

109

Files downloads

126