Façons de dire … son territoire

Catherine Gendron 1
1 LIRL
LAS - Laboratoire d'anthropologie et de sociologie. UHB, CIAPHS - Centre Interdisciplinaire d'Analyse des Processus Humains et Sociaux [Rennes]
Abstract : Si, pour exister socialement, l’homme ne peut vivre qu’à l’intérieur de groupes, il ne peut cependant confirmer cette existence que dans la différence. La création et l’appropriation d’un espace social lui permettent de créer de la frontière, c’est-à-dire à la fois d’affirmer sa ressemblance et sa différence. Si, en s’appropriant un espace, il l’inscrit dans son histoire sociale, et de ce fait, lui donne une identité, le principe de circularité qui détermine l’homme implique que cet espace approprié devient à son tour définitoire de la personne. Les usages langagiers étant l’un des lieux où la construction identitaire se donne à voir, le but de cet article sera d’étudier comment les rappeurs français mettent en mots leur manière de conceptualiser leur territoire, et par extension, comment cette mise en mots leur permet d’affirmer leur identité de rappeurs.
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01330539
Contributor : Catherine Gendron <>
Submitted on : Saturday, June 11, 2016 - 10:56:08 AM
Last modification on : Tuesday, April 16, 2019 - 4:15:47 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01330539, version 1

Citation

Catherine Gendron. Façons de dire … son territoire. abá, revue internationale des lettres et des sciences sociales, Editions Terroirs, Université de Douala, Cameroun, 2010. ⟨hal-01330539⟩

Share

Metrics

Record views

225