Reconnaître les régulations autonomes pour organiser le travail : l’exemple de la gestion de l’absentéisme en EHPAD

Résumé : Confrontés à un absentéisme important des soignants, les directions et l'encadrement des Etablissements d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) proposent souvent des modalités de gestion en décalage avec les réalités vécues par les soignants allant même jusqu’à entretenir le phénomène. Ces modalités perturbent fortement le fonctionnement des équipes qui apportent alors des solutions d’organisation temporaires pour faire face à l'augmentation de la charge de travail. Pour comprendre les phénomènes en jeu dans la gestion de l’absentéisme, nous mobilisons la théorie de la régulation sociale [1]. La méthodologie employée est qualitative et s’appuie sur trois études de cas menées au sein d’EHPAD. Il ressort de l’analyse que les directions et l'encadrement se cantonnent à des règles de contrôle très éloignées des règles autonomes développées par les soignants. Ces régulations autonomes, loin d’être des solutions pérennes se révèlent très instables, variables et temporaires. Au final, cette recherche questionne la capacité du management à créer des opportunités de rencontre entre régulations autonomes et régulations de contrôle.
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01130697
Contributor : Johanna Habib <>
Submitted on : Thursday, March 12, 2015 - 11:02:10 AM
Last modification on : Thursday, July 18, 2019 - 2:50:02 PM

Identifiers

Citation

Michel Devigne, Johanna Habib, Cathy Krohmer, Laurent Brami. Reconnaître les régulations autonomes pour organiser le travail : l’exemple de la gestion de l’absentéisme en EHPAD. Journal de Gestion et d’Économie Médicales, Editions ESKA, 2014, 32 (1), pp.63-81. ⟨http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=JGEM_141_0063⟩. ⟨10.3917/jgem.141.0063⟩. ⟨hal-01130697⟩

Share

Metrics

Record views

596