Les fusions des marchés boursiers : manger ou être mangé ?

Abstract : L’environnement boursier vit un mouvement de fusions aux niveaux national et international. Malgré cette tendance, en juin 2011, le groupe boursier canadien TMX a refusé une fusion transatlantique, préférant recourir à une reconsolidation nationale. En plus d’étudier ce cas particulier d’une fusion boursière qui n’a pas été conclue, cet article analyse le phénomène de la consolidation boursière, à savoir ses avantages et ses atouts présumés, ses risques et ses inconvénients de même que ses conditions de succès.
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01128026
Contributor : Faten Ben Slimane <>
Submitted on : Monday, March 9, 2015 - 10:41:23 AM
Last modification on : Wednesday, September 4, 2019 - 1:52:11 PM

Identifiers

Collections

Citation

Faten Ben Slimane. Les fusions des marchés boursiers : manger ou être mangé ?. Gestion - HEC Montréal, Percy Barnevik et Abb, 2013, 38 (1), pp.75. ⟨http://www.revuegestion.ca/catalog/revue-gestion/articles/volume-39/volume-38-numero-1/les-fusions-des-marches-boursiers-manger-ou-etre-mange.html⟩. ⟨10.3917/riges.381.0066 ⟩. ⟨hal-01128026⟩

Share

Metrics

Record views

179