Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le fitness au féminin : une émancipation sous tutelle

Résumé : Cette étude socio anthropologique marque l'intérêt pour le loisir et le bien-être, et plus particulièrement celui des femmes. La pratique du fitness par celles-ci est notre objet central. Les femmes y accèdent en fonction de facteurs différents plus ou moins visibles et identifiables. Les différents mouvements féministes prônent une libération et autonomisation de la femme. Malgré cette soit disant libération, la femme reste semble-t-il sous l'emprise de la domination masculine. Au nom de l'esthétique et de la séduction elle se projette à travers le regard des hommes. Les «canons» de la beauté fortement dictés par les attentes masculines, mais aussi par les médias qui les obligent à rentrer dans un processus de construction identitaire complexe et influencent ainsi leurs pratiques. Même si l'on sait que les normes corporelles d'aujourd'hui sont caricaturales, le mécanisme d'identification aux critères de la beauté est prédominant dans la construction identitaire des femmes.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-02570357
Contributor : Jeanne-Maud Jarthon Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, May 12, 2020 - 8:23:40 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 12:16:21 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02570357, version 1

Citation

Jeanne-Maud Jarthon. Le fitness au féminin : une émancipation sous tutelle. 14ème Congrès international de l’ACAPS, Oct 2011, Rennes, France. ⟨hal-02570357⟩

Share

Metrics

Record views

35