Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Crowdsourcing public et innovation territoriale: le cas d'un living lab rural

Résumé : Les pouvoirs publics s'intéressent depuis longtemps à l'innovation. Perçue à la fois comme une source d'avantage concurrentiel et de compétitivité pour le territoire, elle est parfois mobilisée pour résoudre les problèmes sociétaux. L'innovation technologique se double d'innovation sociale. Dans ce cas l'action publique vise à pallier les carences du marché pour prendre en compte l'intérêt général ou en intervenant sur des investissements trop importants pour être rentables pour le secteur privé. De plus, la sphère publique innove aussi pour elle-même pour répondre à l'évolution dans les besoins et exigences des usagers, en important des méthodes issues du secteur privé. Elle revoit ses processus administratifs dans le but de valoriser et d'améliorer l'attractivité du territoire. Dans le secteur privé, la compétitivité d'une organisation se définit par sa capacité à innover. Cela repose sur ses capacités propres incluant l'intrapreneuriat et les challenges internes mais aussi l'ouverture vers l'extérieur par des espaces ouverts d'innovations. La direction "Innovation" tend à s'imposer, présageant déjà de sa transversalité et de son importance dans la pérennité de l'entreprise. Dans ce contexte, l'entreprise a bien compris que son existence et sa compétitivité sont dépendantes de sa capacité à créer un réseau où tous les acteurs sont interdépendants. L'expansion d'internet facilite l'accès à des ressources disséminées et de plus en plus d'entreprises font appel à « la foule » pour innover à travers le crowdsourcing (Howe, 2008). Fondée sur le principe que chacun est expert en quelque chose, l'appel à un grand nombre d'acteurs permet de capter de nouvelles idées et d'innover. Côté public, différents dispositifs co-existent : pôles de compétitivité, pôles territoriaux de coopération économique, laboratoires d'innovation publique, la 27 ème région…. Chacun présente des spécificités mais tous ont en commun de réunir de multiples parties prenantes : usagers, entreprises, agents, universités… Les appels à projet se multiplient intégrant dans le processus d'innovation de nouveaux acteurs. Comme les organisations privées, les organisations publiques font appel à leurs usagers sous forme de « citizensourcing » (Lukensmeyer et Torres, 2008). Comme elles n'ont pas toujours les ressources nécessaires pour répondre aux sollicitations d'une « foule » de contributeurs, elles ont besoin d'organisations intermédiaires. Ces dernières permettent de maintenir des relations et une dynamique d'échanges, afin de saisir les nouveaux changements, mouvements au niveau le plus micro : le territoire. Elles jouent un rôle dans l'idéation puis dans la sélection des idées, la mise en relation et enfin dans l'expérimentation et le test. De leur côté les acteurs territoriaux s'organisent eux aussi pour faire valoir leurs idées et influencer les politiques publiques. Notre question principale porte sur le phénomène de crowdsourcing généré par les organisations publiques et la manière dont il contribue à l'innovation territoriale. Quelle forme prend-t-il ? Est-il porteur d'une relation équilibrée entre tous les acteurs? Nous reviendrons sur l'innovation dans la sphère publique, les acteurs et les réseaux en présence puis sur l'équilibre de la relation partenariale, ses déterminants, pour enfin mettre en lumière une structure innovante le Living Lab (LL).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [38 references]  Display  Hide  Download

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-02276034
Contributor : Ingrid Fasshauer <>
Submitted on : Wednesday, October 16, 2019 - 2:21:28 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:43:43 PM
Long-term archiving on: : Friday, January 17, 2020 - 1:50:59 PM

File

CrowdsourcingPublicv4HAL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Ingrid Fasshauer, Cathy Zadra-Veil. Crowdsourcing public et innovation territoriale: le cas d'un living lab rural. Politiques et Management public, Institut de management public, 2017, 34 (1-2), pp.61-82. ⟨10.3166/pmp.34.2017.0004⟩. ⟨hal-02276034⟩

Share

Metrics

Record views

158

Files downloads

233