L’agriculture biologique en Afrique : un levier d’innovations pour le développement agricole

Résumé : Directement organisée par les importateurs et par des experts plutôt que par les paysans eux-mêmes, l'agriculture biologique en Afrique répond à la demande en produits tropicaux biologiques des pays développés. Historiquement, les gouvernements africains s'y sont peu intéressés, de même que la plupart des programmes de développement. Les politiques agricoles africaines restent en effet le plus souvent marquées par le maintien d'une trajectoire productiviste, soutenue par les firmes de l'agrobusiness, les fondations privées et la plupart des organisations internationales. Les quelques projets qui ont cherché à développer l'agriculture biologique en Afrique l'ont fait dans un objectif d'exportation. En conséquence, son potentiel pour le développement agricole et pour l'alimentation des populations locales reste à ce jour encore peu reconnu. La plupart des institutions de recherche n'abordent pas non plus l'agriculture biologique comme un levier possible de développement agricole. Ceci est en partie lié aux controverses propres aux pays industrialisés, transférées telles quelles en Afrique alors que les problématiques sont différentes, qu'elles soient agronomiques, 1 1 Le contexte africain À l'échelle de la planète, l'agriculture biologique couvrait 57,8 millions d'hectares en 2016, incluant les surfaces en conversion, soit près de 1,2 % des surfaces agricoles cultivées. Pour le continent africain, l'agriculture biologique certifiée couvre 1,8 million d'hectares, soit seulement 0,2 % des terres cultivées du continent, d'après les statistiques de l'IFOAM (Fédération internationale des mouvements de l'agriculture biologique) et du FiBL (Institut de recherche de l'agriculture biologique). Dans les pays africains, le développement de l'agriculture biologique soulève souvent la question de sécuriser l'alimen-tation d'une population en croissance rapide. Toutefois, peu de données statistiques sont collectées. Les travaux scienti-fiques et techniques sur l'agriculture biologique, tout comme les projets de développement, y sont rares et souvent portés par des collectifs pilotés par des institutions spécialisées. Dans ces pays, l'agriculture biologique est généralement reconnue sous sa forme certifiée pour l'exportation. persp ctive e octobre 2018 48 L'agriculture biologique en Afrique : un levier d'innovations pour le développement agricole Hubert De Bon-Ludovic TempLe-Éric mALÉzieux-pauline BenDjeBBAr-Ève FouiLLeux-pierre SiLvie 48 Avec Perspective, le Cirad propose un espace d'expression pour de nouvelles pistes de réflexion et d'action, fondées sur des travaux de recherche et sur l'expertise, sans pour autant présenter une position institutionnelle. le policy brief du Cirad En Afrique, l'agriculture biologique est peu recensée dans les statistiques officielles, alors qu'elle est de plus en plus présente sur les marchés locaux et d'exportation. La demande des consommateurs africains s'accélère, offrant un débouché économique dynamique. Aujourd'hui, les apports de l'agriculture biologique au processus de transition agroécologique amorcé sur ce continent sont indéniables. Elle diminue les impacts négatifs de l'agriculture sur l'environnement et sur la santé, notamment parce qu'elle n'utilise pas d'intrants chimiques de synthèse. Elle améliore la résilience des systèmes agricoles. Ses techniques spécifiques peuvent, dans certaines conditions, accroître la productivité agricole même si les rendements sont en moyenne inférieurs à ceux de l'agriculture conventionnelle. Forte utilisatrice de main-d'oeuvre, elle peut aussi être une source d'emploi des jeunes dans les zones rurales. Certains travaux scientifiques et les initiatives prises par de nombreux acteurs locaux confirment tout l'intérêt de l'agriculture biologique sur ce continent. La recherche agricole doit désormais appuyer son émergence, dans un contexte où très peu d'études ont été conduites sur le sujet jusqu'à maintenant. Pour que se développent ces initiatives naissantes, la recherche pourrait aussi contribuer à l'élaboration de politiques publiques adaptées à différentes échelles.
Document type :
Other publications
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01971768
Contributor : Eve Fouilleux <>
Submitted on : Monday, January 7, 2019 - 12:25:08 PM
Last modification on : Friday, March 29, 2019 - 9:10:42 AM
Long-term archiving on : Monday, April 8, 2019 - 2:44:01 PM

File

Persp48_DeBon_FR.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-01971768, version 1

Collections

Citation

Hubert de Bon, Ludovic Temple, Éric Malézieux, Pauline Bendjebbar, Fouilleux Ève, et al.. L’agriculture biologique en Afrique : un levier d’innovations pour le développement agricole. 2018. ⟨hal-01971768⟩

Share

Metrics

Record views

66

Files downloads

195