L’empan des images. Mises et démises en perspective chez Kijū Yoshida

Résumé : L'empan des images. Mises et démises en perspective chez Kijū Yoshida paru initialement dans Nathalie Bittinger (dir.), Les Cinémas d'Asie. Nouveaux regards, Presses universitaires de Strasbourg, coll. « Formes cinématographiques », 2016, pp. 123-135 I Il y a de cela quelques années, j'avais écrit sur le cinéma de Kijū Yoshida pour un recueil collectif, Images des corps/corps des images, dirigé alors par Jérôme Game 1. De nouvelles orientations de mes recherches en esthétique ont été, dans les années suivantes, l'occasion d'y revenir. Y avaient notamment été soumises à l'examen – à en retirer quelques résultats d'une discussion souvent abrupte – certaines images injectant dans leur projection sur l'écran des vertus photogrammatiques immobilisantes (surplace des corps, effet visuel de négatif, figures pelliculaires), alors que le défilement horizontal de la pellicule, ou plutôt – seule expérience à laquelle nous avons perceptivement affaire – la superposition verticale des images, travaillent tout au contraire à mobiliser les images. Il existe, en effet, comme l'a très bien souligné Thierry Kuntzel en son temps, un hiatus entre, d'un côté, le film-pellicule et, de l'autre, le film-projection 2. Dans le film-projection, le photogramme se défile, les claps de l'occultation de l'objectif du projecteur interdisant, par ailleurs, toute persistance rétinienne (sinon chaque image ne serait qu'un « embrouillamini d'images rémanentes 3 »). Le photogramme est l'inconscient du film, ou mieux : sa « crypte 4 », qui n'en continue pas moins d'agir secrètement, et sous certaines conditions ; ce secret sécrète jusqu'à la surface de la représentation, et l'on peut alors assister à une prise en charge par les images d'une sorte de Rückkehr des Verdrängten. Les années 1960 (d'où était tirée la scène que j'analysais dans cet article)
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01868420
Contributor : Jean-Michel Durafour <>
Submitted on : Friday, September 14, 2018 - 11:27:45 AM
Last modification on : Tuesday, November 6, 2018 - 11:45:28 AM
Long-term archiving on : Saturday, December 15, 2018 - 12:24:17 PM

File

Empan Yoshida_DURAFOUR_juin201...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01868420, version 1

Collections

Citation

Jean-Michel Durafour. L’empan des images. Mises et démises en perspective chez Kijū Yoshida. Nathalie Bittinger (dir.), "Les Cinémas d’Asie. Nouveaux regards", Presses universitaires de Strasbourg, 2016, pp. 123-135, 2016. ⟨hal-01868420⟩

Share

Metrics

Record views

55

Files downloads

23