Une lecture socio-technique des effets des systèmes d’encaissement automatique : quand la technologie reconfigure les relations sur le point de vente

Abstract : Les systèmes d’encaissement automatique (caisses libre-service dites « self-check out » et systèmes de « self-scanning ») connaissent un développement accéléré en France depuis une dizaine d’années. Au travers d’une étude qualitative menée auprès de clients de la grande distribution, cet article permet de mieux comprendre les effets de ces nouveaux dispositifs sur les relations entre les acteurs sur le point de vente. Loin de déshumaniser le point de vente, ils reconfigurent les relations du client avec son entourage, avec les autres clients, ainsi qu’avec les hôtesses de caisse. Plus largement, à l’échelle de la société, ils suscitent des questionnements sur la transformation des liens et le partage du travail. Des recommandations sont proposées aux managers pour faciliter l’intégration de ces dispositifs dans le point de vente.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01678884
Contributor : Audrey Bonnemaizon <>
Submitted on : Tuesday, January 9, 2018 - 3:09:13 PM
Last modification on : Thursday, July 18, 2019 - 2:50:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01678884, version 1

Collections

Citation

Audrey Bonnemaizon, Florence Benoît-Moreau, Sandrine Cadenat, Valérie Renaudin. Une lecture socio-technique des effets des systèmes d’encaissement automatique : quand la technologie reconfigure les relations sur le point de vente. Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2016. ⟨hal-01678884⟩

Share

Metrics

Record views

148