« Tableau vivant et Néo-classicisme: un genre pour un style »

Résumé : Cet article présente une synthèse des étapes du développement de la pratique des « tableaux vivants » depuis le milieu du XVIIIe siècle, en mettant en relief le lien du divertissement avec l’esthétique néoclassique. Une première partie est consacrée aux fondements théâtraux du genre et à leur inscription dans la réforme du théâtre engagée par Diderot, sur le modèle de la peinture, inventant le dispositif du tableau, au service de l’expression du « vrai » et d’un combat contre l’artifice. La deuxième partie met l’accent sur l’impact de cette réforme théâtrale sur la peinture néo-classique et sur l’adéquation de la forme « tableau vivant » avec ces peintures. Enfin, une troisième partie s’attache à l’exposition du divertissement envisagé sous l’angle d’une pratique mondaine, souvent solidaire de l’anticomanie de l’époque.
Type de document :
Article dans une revue
Travaux et Recherches de l'UMLV, Université de Marne-La-Vallée, 2004, Théâtre d'hier et théâtre d'aujourd'hui, p.89-112
Liste complète des métadonnées

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01552126
Contributeur : Carole Halimi <>
Soumis le : vendredi 30 juin 2017 - 19:14:58
Dernière modification le : mardi 17 avril 2018 - 15:16:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01552126, version 1

Collections

Citation

Carole Halimi. « Tableau vivant et Néo-classicisme: un genre pour un style ». Travaux et Recherches de l'UMLV, Université de Marne-La-Vallée, 2004, Théâtre d'hier et théâtre d'aujourd'hui, p.89-112. 〈hal-01552126〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

85