« Résurgence du tableau vivant dans les œuvres de Yinka Shonibare, MBE : la séduction des apparences »

Résumé : Cet article analyse comment la forme du tableau vivant photographique, sert à l’artiste britannique Yinka Shonibare M.B.E, à investir physiquement les codes relatifs à l’imaginaire victorien. Reconstituant sur un mode performé, les images de cette culture, par l’intermédiaire d’une référence au dandy qu’il interprète, Shonibare engage à une réflexion sur la place de l’homme noir dans ces sociétés. Il est étudié comment le tableau vivant sert à ce processus d’hybridation des imaginaires et des cultures, mais aussi comment il participe, dans l’œuvre de Shonibare, à établir un vertige de l’apparence et du factice, qui s’inscrit dans une esthétique postmoderne.
Type de document :
Article dans une revue
Pied-à-terre, 2011, Échos des sociétés géorgiennes et victoriennes dans les arts contemporains britanniques p.43-50
Liste complète des métadonnées

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01552109
Contributeur : Carole Halimi <>
Soumis le : vendredi 30 juin 2017 - 18:28:34
Dernière modification le : mardi 17 avril 2018 - 15:16:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-01552109, version 1

Collections

Citation

Carole Halimi. « Résurgence du tableau vivant dans les œuvres de Yinka Shonibare, MBE : la séduction des apparences ». Pied-à-terre, 2011, Échos des sociétés géorgiennes et victoriennes dans les arts contemporains britanniques p.43-50. 〈hal-01552109〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

86