De la distraction et des espaces communs

Abstract : Placé d’emblée sous le signe de la « réception par la distraction » que suggérait Walter Benjamin dans les années 1930, cet essai cherche à donner toute leur place aux usages quotidiens d’un vaste paysage technologique incluant diverses expressions artistiques. La proposition d’attention flottante, d’accoutumance par l’usage, peut être perçue comme une soumission nécessaire à la survie dans un nouvel environnement; cependant, elle contient aussi la possibilité d’échappée personnelle, de flânerie, voire de rencontres dans des « espaces communs ». Certains films, notamment documentaires, invitent à ces rencontres exigeant une attention soutenue au film.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Sylvie Thouard, LISAA 4120, Gerard Leblanc IRCAV Paris 3. Numérique et Transesthétique, Presses Universitaires Septentrion, coll. Arts du spectacle, série Images et Sons, 2012. , pp.29-51, 2012
Liste complète des métadonnées

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01552097
Contributeur : Sylvie Thouard <>
Soumis le : vendredi 30 juin 2017 - 18:06:51
Dernière modification le : mardi 17 avril 2018 - 15:35:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-01552097, version 1

Collections

Citation

Sylvie Thouard. De la distraction et des espaces communs . Sylvie Thouard, LISAA 4120, Gerard Leblanc IRCAV Paris 3. Numérique et Transesthétique, Presses Universitaires Septentrion, coll. Arts du spectacle, série Images et Sons, 2012. , pp.29-51, 2012. 〈hal-01552097〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48