« L’exode de Leopoldo María Panero : l’affirmation ultime de la dystopie »

Résumé : Dans le cadre d’une réflexion sur la catégorie de dystopie, l’article analyse son expression dans la poésie de Leopoldo María Panero, publiée entre Il interroge la poétique de l’esquive et de la triche mise en place face aux discours dominants hérités d’une histoire marquée au sceau du national-catholicisme et de la tradition. Le poète entreprend de tricher une langue, porteuse des codes et des conventions du corps social tout en notifiant son exode dans une esthétique du ressassement et de l’épuisement langagier.
Type de document :
Article dans une revue
L'Âge d'or, Laboratoire LISAA, 2014, Leopoldo María Panero. Dissenssus et dystopie, 〈http://lisaa.u-pem.fr/plateforme-dedition-electronique/lage-dor/texte-integral-du-n7-2014/〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01543373
Contributeur : Claudie Terrasson <>
Soumis le : mardi 20 juin 2017 - 16:57:10
Dernière modification le : mercredi 16 mai 2018 - 17:12:05

Identifiants

  • HAL Id : hal-01543373, version 1

Collections

Citation

Claudie Terrasson. « L’exode de Leopoldo María Panero : l’affirmation ultime de la dystopie » . L'Âge d'or, Laboratoire LISAA, 2014, Leopoldo María Panero. Dissenssus et dystopie, 〈http://lisaa.u-pem.fr/plateforme-dedition-electronique/lage-dor/texte-integral-du-n7-2014/〉. 〈hal-01543373〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66