La Recherche-Action

Résumé : La recherche-action peut se définir comme une méthode de recherche dans laquelle « il y a une action délibérée de transformation de la réalité ; recherche[s] ayant un double objectif : transformer la réalité et produire des connaissances concernant ces transformations » (Hugon & Seibel, 1998 : 13 ). Cette définition générale se traduit par des formes très variées d’approches qui néanmoins se rejoignent au travers des traits caractéristiques communs : L’ensemble des méthodes de recherche-action revendique un double objectif de changement concret dans le système social et de production de connaissances sur celui-ci. Elles se démarquent ainsi des recherches conventionnelles (comme l’étude de cas par exemple) en posant le changement de l’objet investi comme objectif à part entière de la recherche. Suivant ainsi les principes de l’Action Research posés par Lewin (1946), on ne peut accéder à la connaissance d’un système social qu’en en faisant varier les dimensions constitutives et leurs relations, c’est-à-dire en induisant un changement de celui-ci. Ceci implique pour le chercheur d’intervenir délibérément sur la réalité étudiée, démarquant par là son rôle de celui de l’observateur neutre prescrit par les démarches scientifiques traditionnelles. Dans cette même perspective, parce que les connaissances élaborées doivent améliorer l’action et le management social (Lewin, 1946), les changements visés par la recherche-action doivent résoudre des problèmes concrets : « la recherche qui ne produit que des livres ne suffit pas » (Lewin, 1946, 1997 : 144). S’inscrivant dans des réalités sociales envisagées comme des systèmes complexes (multiplicité des rationalités et des représentations, interdépendance entre les dimensions à l’œuvre dans le système, caractère dynamique du système…), la recherche-action considère toujours les problèmes à résoudre comme des objets complexes. Ces deux dimensions (intervention du chercheur sur des problèmes concrets complexes) amèneront, avec les travaux du Tavistock Institute (Jaques, 1951) et du Mouvement de la Démocratie Industrielle Norvégien (Emery & Thorsrud, 1976), à poser la participation des acteurs de terrain comme un principe fondamental de la recherche-action. Les trois dimensions clés de la recherche-action (changement, élaboration de connaissance et intervention) revêtent des significations différenciées en fonction des postulats épistémologiques et de la vision de la réalité sociale qu’ils portent. Ce chapitre se propose de présenter les approches de la recherche-action les plus utilisées en management en soulignant leurs spécificités en termes de visée et de processus de recherche. Les différents courants de la recherche-action peuvent ainsi être envisagés au travers de leur conception de l’articulation changement-connaissance. Nous distinguerons, dans la première partie de cet article, un ensemble de recherches qui posent le changement du système social comme un moyen d’élaboration de connaissances sur ce système, de celles qui se donnent pour objet premier la production d’un changement social. Ces différentes visées sont portées par des conceptions de l’objet et des dispositifs de recherche différenciés comme nous le verrons dans la deuxième partie. Ces projets se rejoignent néanmoins dans la liberté qu’ils accordent au chercheur dans le choix des méthodes d’enquête et de changement, reflet de l’esprit du pragmatisme toujours à l’œuvre dans la recherche-action. Les différentes étapes de conduite d’un projet de recherche-action (construction de l’objet de recherche, élaboration et mise en œuvre du design, choix des méthodes d’enquête et de changement) et les difficultés particulières émaillant ce processus, seront illustrées au travers d’une recherche menée dans une association du secteur médico-social du centre de la France.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Y. Giordano. Conduire un projet de recherche, une perspective qualitative, EMS, pp. 85-132, 2003
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01490609
Contributeur : Florence Allard-Poesi <>
Soumis le : mercredi 15 mars 2017 - 16:00:43
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:17:41
Document(s) archivé(s) le : vendredi 16 juin 2017 - 14:44:05

Fichier

R-A version définitive 2.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01490609, version 1

Collections

Citation

Florence Allard-Poesi, Véronique Perret. La Recherche-Action. Y. Giordano. Conduire un projet de recherche, une perspective qualitative, EMS, pp. 85-132, 2003. 〈hal-01490609〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

935

Téléchargements de fichiers

1823