« Le paradoxe du préfixe un- en anglais contemporain »

Résumé : Le préfixe "un-" est très courant en anglais contemporain, en particulier dans les adjectifs, cela ne signifie néanmoins naturellement pas qu’il puisse préfixer tout adjectif. Diverses explications ont été proposées pour rendre compte des « règles » auxquelles obéit la distribution de "un-". La première hypothèse est que si un lexème X possède déjà un antonyme simple Z, il ne donne pas lieu à la formation unX ("good", par exemple, n’a pas pour antonyme *"ungood" car son antonyme est "bad"). De plus, "un-" ne semble pas préfixer d’adjectifs dénotant une évaluation négative pour former des adjectifs dénotant une évaluation positive ("clean" donne lieu à "unclean", mais l’emploi de *"undirty" n’est pas attesté). Enfin, certains types morphologiques sont beaucoup plus fréquents que d’autres (les adjectifs à base verbale, s’apparentant à des participes ou suffixés par "-able" constituent la grande majorité des adjectifs en "un"-). Nous cherchons à démontrer que, bien que souvent très justes, ces explications n’épuisent pas le sujet de la préfixation par "un-" et que l’idée d’un gradient objectif-subjectif permet de rendre compte des tendances sémantiques et morphologiques des adjectifs en "un-".
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01349889
Contributor : Stéphanie Béligon <>
Submitted on : Tuesday, August 2, 2016 - 1:04:59 PM
Last modification on : Tuesday, April 17, 2018 - 3:09:36 PM

Identifiers

Collections

Citation

Stéphanie Béligon. « Le paradoxe du préfixe un- en anglais contemporain ». Syntaxe et Sémantique, Presses Universitaires de Caen, 2012, 2012/1 (13), p. 29-47. ⟨www.cairn.info/revue-syntaxe-et-semantique-2012-1-page-29.htm⟩. ⟨10.3917/ss.013.0029⟩. ⟨hal-01349889⟩

Share

Metrics

Record views

109