Temps historique, temps culturel et temps biologique chez Baudelaire

Résumé : La poétique baudelairienne de la modernité est l’expression d’une conscience historique. Il s’agit pour Baudelaire d’établir « une théorie rationnelle et historique du beau, en opposition avec la théorie du beau unique et absolu » (Le peintre de la vie moderne). Le beau est composé « d’un élément éternel, invariable » et « d’un élément relatif, circonstanciel, qui sera […] l’époque, la mode, la morale, la passion » (ibid.). Dans la pratique poétique de Baudelaire cette dualité du beau, qui participe d’un ordre du temps historique, est réalisée sous forme d’une tension entre deux ordres temporels, à savoir l’ordre du temps biologique, qui implique la mortalité de l’homme, et l’ordre du temps culturel, dont la fonction est de transcender la mort individuelle. Dans cette intervention, on cherchera à élucider les rapports qui existent entre ces trois ordres temporels moyennant l’analyse de textes poétiques et de textes théoriques de Baudelaire.
Mots-clés : Baudelaire
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01304962
Contributor : Admin Upem <>
Submitted on : Wednesday, April 20, 2016 - 2:55:29 PM
Last modification on : Friday, April 22, 2016 - 7:08:23 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01304962, version 1

Collections

Citation

Thomas Klinkert. Temps historique, temps culturel et temps biologique chez Baudelaire. Fuite et Évasion: 40th Annual Nineteenth-Century French Studies Colloquium, Oct 2014, Porto Rico, Puerto Rico. ⟨hal-01304962⟩

Share

Metrics

Record views

79