Renan et la science, une religion de l’avenir

Résumé : Renan peut encore nous intéresser aujourd’hui dans le cadre d’une réflexion sur le rapport entre sciences humaines et sciences exactes. Il imagine la « science de l’humanité » à partir de ses études scientifiques (physique, physiologie, histoire de la nature) qui le passionnaient déjà lorsqu’il était encore au séminaire. Il veut par exemple étudier, observer des faits, des évolutions dans le domaine philologique pour en déduire une datation des textes. Dans ses Souvenirs d’enfance et de jeunesse, il insiste sur l’importance – parmi les sciences exactes – des « sciences vitales » (II, 852), dans sa conversion à la science, à l’histoire. Mais le paradoxe, c’est que ces mêmes « sciences vitales » qui lui donnent le sens de l’évolution, vont aussi lui procurer des arguments contre le dogmatisme positiviste. Renan conçoit la vérité en mouvement, dans une instabilité des certitudes : le sens du devenir l’oriente vers un scepticisme. Si Renan qui a souvent été rattaché aux courants positivistes par ses contemporains – du moins ceux qui, comme Monseigneur Dupanloup, étaient hostiles à la science – présente encore un intérêt pour nous, c’est plutôt par ses interrogations et ses réserves à l’égard de l’évolution de la science dont il perçoit quelques risques : de plus en plus spécialisée, technicienne, et utilitaire, elle a déjà tendance à se couper d’une perspective philosophique globale. Or, selon Renan, c’est au contraire cette perspective philosophique qui devrait permettre à la science de jouer pleinement son rôle et de répondre – bien que différemment – au besoin qui s’adressait autrefois aux religions.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01304781
Contributor : Gisèle Séginger <>
Submitted on : Wednesday, April 20, 2016 - 12:22:27 PM
Last modification on : Tuesday, February 6, 2018 - 11:44:27 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01304781, version 1

Citation

Gisèle Séginger. Renan et la science, une religion de l’avenir . Michel Wieviorcka. La science en questions, Éditions des Sciences Humaines, pp.117-128, 2014, Les entretiens d'Auxerre. ⟨hal-01304781⟩

Share

Metrics

Record views

189