Le collège comme espace de structuration des bandes d’adolescents dans les quartiers populaires : le poids de la ségrégation scolaire.

Résumé : Cet article s’intéresse à la place du collège comme espace de structuration des bandes d’adolescents dans les quartiers populaires. L’étude de la répartition des élèves membres de bandes sur deux ans fait apparaître leur concentration dans un nombre très limité de classes de l’établissement. La mise en place de cette politique aboutit à une forme de ségrégation interne qui participe fortement à la construction d’une expérience collégienne douloureuse marquée par une détérioration du climat scolaire et une éthnicisation des rapports scolaires fortement structurants pour les bandes d’adolescents.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française de Pédagogie, INRP/ENS éditions, 2007, 158 (1), pp.31 - 42. 〈http://rfp.revues.org/〉. 〈10.4000/rfp.374〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [45 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01228680
Contributeur : Benjamin Moignard <>
Soumis le : jeudi 12 octobre 2017 - 16:02:36
Dernière modification le : vendredi 13 octobre 2017 - 16:51:59

Fichier

rfp-374.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Benjamin Moignard. Le collège comme espace de structuration des bandes d’adolescents dans les quartiers populaires : le poids de la ségrégation scolaire. . Revue Française de Pédagogie, INRP/ENS éditions, 2007, 158 (1), pp.31 - 42. 〈http://rfp.revues.org/〉. 〈10.4000/rfp.374〉. 〈hal-01228680〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

91

Téléchargements de fichiers

6