La forme de l’œuvre d’art et ses interprétations

Résumé : La réflexion porte, par lectures philosophiques interposées, sur la perception esthétique en art dans son rapport aux catégories de l’histoire et de la culture, dont le genre est un représentant. Le départ en est la critique adressée par Ernst Cassirer (1874-1945) à la philosophie de l’esthétique de Benedetto Croce (1866-1952), le premier opposant le monde des formes symboliques de la culture, dans son caractère transcendantal, à l’acte subjectif de la création dont il est la condition de possibilité, alors que le second va contre toute généricité au nom de l’individualité du créateur, de l’unicité de l’œuvre et de la singularité du style. Un exposé sommaire de la conception intuitionnniste de Croce conduira à une présentation de la pensée originale du phénoménologue Henri Maldiney, dont les vues rejoignent par certains aspects celles de Croce, pour interroger le rapport (trans)historique et (trans)générique que nous pouvons avoir avec une œuvre d’art, sous l’éclairage de nos connaissances et dans le contexte de sa présentation et de sa « présence ».
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01224566
Contributor : Dominique Ducard <>
Submitted on : Wednesday, November 4, 2015 - 7:34:18 PM
Last modification on : Saturday, November 19, 2016 - 1:11:18 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01224566, version 1

Collections

Citation

Dominique Ducard. La forme de l’œuvre d’art et ses interprétations. En tous genres. Textes, genres, médiation, D. Ablali, S. Badir, D. Ducard dir., Bruxellles, Academia, pp. 231-244, 2015. ⟨hal-01224566⟩

Share

Metrics

Record views

127