Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le recours aux leviers de contrôle : le cas des sociétés cotées françaises

Résumé : En France, les actions à droit de vote double, les actions sans droit de vote et les participations indirectes, croisées ou pyramidales, permettent de contrôler une société avec un apport minimal en capital. Cet article analyse l’utilisation et l’effet de levier de ces mécanismes sur un échantillon de 560 sociétés cotées françaises en 2000. Les résultats révèlent le recours peu fréquent aux actions sans droit de vote et aux participations croisées. À l’inverse, les trois quarts des sociétés présentent des actions à droit de vote double et un tiers sont contrôlées via une pyramide. Mais au-delà d’un succès commun, actions à droit de vote double et pyramides ne se confondent pas : les actionnaires publics et financiers paraissent préférer les pyramides ; les actionnaires familiaux, les actions à droit de vote double. Les pyrami- des dissocient les droits aux cash-flows du contrôle de 43% en moyenne et les actions à droit de vote double, de 12%. Les pyramides apparaissent donc comme le levier de contrôle le plus puissant.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-01155603
Contributor : Sabri Boubaker <>
Submitted on : Wednesday, May 27, 2015 - 12:32:04 AM
Last modification on : Thursday, March 19, 2020 - 12:28:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01155603, version 1

Collections

Citation

Sabri Boubaker, Florence Labégorre. Le recours aux leviers de contrôle : le cas des sociétés cotées françaises. Finance Contrôle Stratégie, Association FCS, 2008, 11 (3), pp.96-124. ⟨hal-01155603⟩

Share

Metrics

Record views

154