Les Discours de Ronsard, refus de la rupture historique et invention d'un genre

Résumé : Alors que la France passe des troubles aux guerres de religion, Ronsard, prince des poètes de son temps, met sa plume au service de ses convictions politiques et religieuses dans des poèmes recueillis en 1563 sous le titre de Discours. Il défend la cause du roi et de l'Eglise catholique, au nom d'un refus de la rupture constituée par la Réforme. Son engagement conservateur s'accompagne d'une conscience de l'histoire comme continuité cyclique prévue de toute éternité par un Dieu tout-puissant. Pour défendre ces visions politiques et philosophiques, le poète renouvelle pourtant son art, inventant un nouveau genre poétique, le discours. Il y mêle rhétorique militante et fiction allégorique au service non seulement d'une cause mais d'une inscription de soi dans un discours poétique engagé.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Zbigniew Przychodniak, Piotr Sniedziewski. Fiction de l'histoire. Formes et imaginaires de la rupture., Editions de la société des amis des sciences et des lettres de Poznan, pp.19-33, 2012, 978-83-7654-175-4
Liste complète des métadonnées

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-00905916
Contributeur : Caroline Trotot <>
Soumis le : lundi 18 novembre 2013 - 19:17:07
Dernière modification le : mardi 6 février 2018 - 11:49:40
Document(s) archivé(s) le : mercredi 19 février 2014 - 15:00:11

Fichier

01-trotot_ronsard_rupture.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00905916, version 1

Collections

Citation

Caroline Trotot. Les Discours de Ronsard, refus de la rupture historique et invention d'un genre. Zbigniew Przychodniak, Piotr Sniedziewski. Fiction de l'histoire. Formes et imaginaires de la rupture., Editions de la société des amis des sciences et des lettres de Poznan, pp.19-33, 2012, 978-83-7654-175-4. 〈hal-00905916〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

358

Téléchargements de fichiers

1785