Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Une construction à double complément du verbe "faire" : attribut de l'objet indirect ?

Résumé : La construction syntaxique N0 faire de N2 N1 est ambiguë. Dans le premier cas, elle est constituée d'un objet direct et d'un complément en de adverbial (circonstanciel) : c'est une construction transitive ordinaire (Luc a fait de ce bois une grande bibliothèque). Dans le second cas, elle est une forme variante d'une construction transitive N0 faire [N1 de N2]. C'est le cas de la construction à verbe support : Luc a fait de l'ouvrage de Proust un examen critique = Luc a fait un examen critique de l'ouvrage de Proust. Dans ce cas, le statut du complément en de est ambigu entre complément de nom et complément du verbe (ou du prédicat complexe verbe-objet). Contrairement à ces deux premiers cas, où on peut reconnaître la présence d'un objet direct, dans le troisième cas, malgré une forme de surface identique, le SN sans préposition ne se comporte pas comme un objet direct ordinaire, et le complément en de est un complément essentiel (Son père a fait de lui un avocat). L'interprétation de ce troisième type de construction est comparable à celle d'une construction à attribut de l'objet direct. Après avoir examiné les propriétés syntaxiques et distributionnelles qui différencient ces trois types de constructions, nous décrivons diverses propriétés qui caractérisent le SN direct et le complément en de du troisième type de construction, en comparaison avec divers types de constructions attributives. Nous discutons de l'hypothèse que le SN direct fonctionne ici comme un attribut du complément indirect en de. La présence de cette fonction grammaticale était prévue par une grammaire de référence comme Le Bon Usage, et explicitement niée par des linguistes comme Herslund et Sørensen (1994). Pour étayer cette hypothèse, nous prenons en compte un facteur intrinsèque comme l'accord entre SN direct et complément en de, ou un facteur externe comme la distribution complémentaire du verbe rendre et du verbe faire en tant qu'opérateurs causatifs de constructions copulatives.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [37 references]  Display  Hide  Download

https://hal-upec-upem.archives-ouvertes.fr/hal-00790046
Contributor : Takuya Nakamura <>
Submitted on : Wednesday, February 27, 2013 - 3:13:03 PM
Last modification on : Wednesday, February 26, 2020 - 7:06:06 PM
Long-term archiving on: : Sunday, April 2, 2017 - 2:35:51 AM

File

shsconf_cmlf12_000249.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Citation

Takuya Nakamura. Une construction à double complément du verbe "faire" : attribut de l'objet indirect ?. 3e Congrès Mondial de Linguistique Française, Jul 2012, Lyon, France. pp.2393-2414, ⟨10.1051/shsconf/20120100249⟩. ⟨hal-00790046⟩

Share

Metrics

Record views

493

Files downloads

2958